Objectif zéro incident, zéro accident

GFI

Dans une entreprise qui emploie près de 6.000 personnes, la sécurité est une préoccupation de tous les instants. Grâce à des mesures très concrètes et une procédure de reporting standardisée, le Groupe Forrest a réussi à baisser sensiblement le nombre d’incidents sur ses chantiers.

Et l’entreprise va plus loin : des formations sont régulièrement organisées afin de sensibiliser le personnel à différentes problématiques, telles que l’hygiène sur le lieu de travail, la prévention des maladies professionnelles ou la sécurité routière.

Responsable Safety « risques et sécurité »

Sur chaque chantier, un responsable Safety est désigné. Cette personne, formée par des organismes internationaux, est présente pendant toute la durée du chantier. Elle doit veiller à tous les aspects liés à la sécurité sur le site et aux abords de celui-ci. Cela comprend le port des équipements de sécurité (casque, gilet de sécurité, gants et lunettes en rapport avec la fonction exercée) pour l’ensemble du personnel, l’obligation de porter un harnais pour les travaux en hauteur, le déplacement des véhicules et engins sur le chantier, la sécurité des visiteurs, etc.

Le responsable Safety analyse les risques et veille à les prévenir. Il veille à ce que les ouvriers travaillent dans des conditions de travail décentes, adéquates et sures. C’est aussi lui qui établit un rapport et le transmet à la hiérarchie lorsqu’un incident se produit.

5 minutes de briefing quotidien

Formation en hygiène et sécurité à Lubumbashi, RD Congo.Chaque jour, les équipes opérationnelles sur chantier commencent la journée par un briefing de 5 minutes. Ce briefing est donné par le responsable Safety. Ce dernier rappelle les mesures élémentaires de sécurité et sensibilise les ouvriers aux problématiques propres au chantier sur lequel ils sont affectés. Les travailleurs peuvent aussi exposer les éventuels problèmes liés à la sécurité et qu’ils rencontrent dans l’exécution de leurs tâches.

Sécurité sur site minier

Ouvriers portant les équipements de sécurité sur site minier en RD CongoLes procédures ci-dessous s’appliquent sur tous les chantiers du Groupe. Dans le cas de travail sur site minier, ces mesures sont même renforcées par les injonctions propres à chaque client. Sur ce type de chantier, comme sur tous les autres, nous appliquons une tolérance zéro en cas de non-respect des normes de sécurité.

Les ouvriers qui travaillent sur les sites miniers reçoivent des formations sur les techniques propres à ce secteur. Cela comprend une formation sur les consignes de sécurité sur les explosifs (stockage, transport et manipulation) et le minage.

Reporting régulier et standardisé

Installation des éclairages publics solaires sur l'avenue Kasa Vubu à Lubumbashi, RD CongoChaque incident dans chaque entité du Groupe Forrest est consigné dans un rapport qui reprend les types d’incidents selon leur degré de gravité. Ce rapport est ensuite repris dans un document global qui est présenté au Comité Exécutif et au Comité Compliance du Groupe. Ces comités peuvent alors donner des recommandations ou prendre des actions pour améliorer la sécurité ou la prévention. 

Equipements de sécurité dans un atelier de fonderieLa sécurité et la prévention ont toujours fait partie des priorités du Groupe Forrest. “Depuis 2005, l’organisation de formations pour le personnel est standardisée et organisée”, confie Michael Igor Forrest, responsable de la sécurité du Groupe. “Avant cela, nous organisions déjà des formations sur des sujets très spécifiques, mais c’était au cas par cas. Aujourd’hui, un programme de formation est élaboré pour chaque entreprise par notre département HSE. Tous les participants sont évalués individuellement à la fin de chaque module afin d’avoir la certitude qu’ils ont compris les concepts.”

Grâce à ces mesures préventives, le Groupe Forrest diminue chaque année le nombre d’accidents de travail survenus sur ses chantiers. 

  • Partager